Jean-Philippe est comptable syndic chez BGC depuis 2 ans déjà. A 37 ans, il a déjà une carrière bien remplie : 15 années de comptabilité en régie, et quelques années en tant que gestionnaire ; une double compétence qui lui permet d’ailleurs d’avoir une vision élargie du métier, mais aussi le sens de l’expérience clients.

Ce qui lui plait par-dessus tout dans son métier ? Le conseil, l’accompagnement, le fait d’être en rapport direct avec les copropriétaires, et la portée didactique de ses actions.

Fan de sport, et en particulier du ballon rond, il aime aussi s’échapper de la ville pour la quiétude des grands espaces le week-end, un bon moyen de se ressourcer pour assurer la semaine !

Voici son portrait.

 

Comment es-tu devenu comptable syndic ?

J’ai suivi un BTS comptabilité et j’ai poursuivi ma formation à l’EFAB, Ecole Française des Administrateurs de Biens pour devenir gestionnaire. J’ai exercé ensuite en tant qu’assistant gestion locative et comptable dans une petite structure où il fallait être très polyvalent. Cette expérience me sert aujourd’hui encore car j’ai appris à être attentif aux exigences des deux métiers. J’ai ensuite souhaité me spécialiser et occuper un poste de comptable à 100%.

 

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier de comptable ?

C’est sans doute le caractère complet des missions puisque l’on gère à la fois les budgets, la trésorerie, les fournisseurs… et bien entendu la relation clients. Conseiller au mieux, décortiquer les problématiques pour ensuite les rendre compréhensibles ; c’est ça qui me passionne. J’aime communiquer, alors quand je peux vulgariser certains propos, et distiller quelques conseils, je ne m’en prive pas. Je trouve que c’est très gratifiant de rendre simple et facile des propos qui initialement, paraissent compliqués ; et puis c’est une qualité indispensable du métier je trouve.

 

A quoi ressemblent les missions d’un comptable syndic ?

En tout premier lieu, je m’occupe du suivi des comptes des copropriétés de mon portefeuille sur deux sites : Villeurbanne et Villefranche sur Saône.

En fait, je suis le garant de la bonne santé financière d’une copropriété, donc il me faut gérer et vérifier toutes les écritures comptables, achats et dépenses. Il me faut  tout retranscrire pour préparer les convocations d’assemblées générales ; et ensuite traiter les procès verbaux. Faire le suivi entre appels de fond et charges réelles, effectuer les prélèvements auprès des copropriétaires…

Ensuite, j’ai un rôle de conseil et de référent, car je suis garant de l’application de la loi, et interlocuteur privilégié des copropriétaires et du conseil syndical, qui peut me demander par exemple de venir présenter les comptes en réunion CS.

Pour assurer un travail de qualité, je travaille main dans la main avec le gestionnaire de copropriété et l’assistant gestionnaire. C’est comme ça que nous arrivons à être le plus efficaces et pertinents auprès des clients copropriétaires et autres partenaires.

 

Pourquoi avoir choisi BGC ?

Mon expérience précédente m’a beaucoup appris, mais j’avais envie de nouveaux défis. D’évoluer, et de me diriger vers une société qui a une approche moderne du métier. BGC répondait alors en tous points à ce que je cherchais. Une vision, un fonctionnement plus libre. Ici nous sommes encouragés à prendre des initiatives, et on nous fait confiance. J’ai pris des responsabilités, et j’aime travailler de manière transversale avec mes collègues. De plus, BGC se développe de manière exponentielle donc c’est très intéressant aussi de suivre cette croissance, d’assimiler la charge, et de chercher à optimiser le travail de toute l’équipe.

 

Ce que tu aimes dans la vie ?

Je suis passionné de foot, je supporte l'Olympique Lyonnais et la Juventus de Turin qui sont mes clubs favoris ! J’ai beaucoup pratiqué le foot quand j’étais plus jeune. J’aime aussi énormément le rugby. Sans transition, je suis tombé sous le charme du Pays Basque, il y a plusieurs années ; c’est une région qui a vraiment une forte identité culturelle et  ça a été le coup de foudre. Donc j’aime partir là-bas, en vacances, dès que c’est possible.

Et puis je suis papa de deux enfants : une fille de 7 ans, et un petit garçon de 2 ans, alors autant vous dire que je ne suis pas en manque d’activité !

 

Plutôt ville ou campagne ?

La semaine à la ville, le week-end à la campagne ; ça c’est le parfait compromis

 

Des adresses que tu aurais envie de partager ?

Dans mes endroits préférés à Lyon il y a l’établissement Les Voiles du Grand Large, les quais du Rhône et le parc de Gerland pour les enfants c’est idéal !

 

Une oeuvre architecturale que tu admires ?

Je suis vraiment fasciné par les traboules que j’adore redécouvrir, et aussi par les immeubles traditionnels de la Croix-Rousse : les canuts. Je trouve que globalement, Lyon est une ville qui se démarque des autres pour son patrimoine architectural.